Académie Royale de Danse

From Wikipedia, the free encyclopedia
Jump to navigation Jump to search
The Academy's founding letters patent

The Académie Royale de Danse, founded by letters patent on the initiative of King Louis XIV of France in March 1661, was the first dance institution established in the Western world. It was an association of thirteen dancing experts whose purpose according to the preamble of the King's letters was "to restore the art of dancing to its original perfection and to improve it as much as possible",[1] the group was intended to codify court and character dances and to certify dance teachers by examination,[2] but since no archives of the organization have been found, it has not been possible to evaluate in detail its activities and accomplishments.[1] The Académie Royale de Musique, founded in 1669 as the Académie d'Opéra, was a closely related opera and ballet company,[3] and although the two institutions never merged, members of the dance academy were also associated with the opera. Along with many other royal institutions, the dance academy ceased to exist at the time of the overthrow of the monarchy in 1789,[4] but the opera and ballet company survived and today is known as the Opéra National de Paris.[5]

History[edit]

The dance academy's members (académistes) formed part of the king's entourage and court and were, for the most part, simultaneously both dancers and musicians, it was this that motivated the fraternity of musicians of Saint-Julien to publish a virulent factum against the "prétendus Académiciens" in 1664. This long plaidoirie, entitled Le mariage de la musique avec la dance, was signed by Guillaume Dumanoir, "violin player to His Majesty, one of the 25 members of his "grand' Bande", and also holder of the Office de Roy of the Instrument Players, and of the dance masters of France". The quarrel was settled in 1695, by a decree according the same rights to both parties.

Although the object of the Academy was to reflect, analyze and normalize matters of dance, no document relating to its activity or to this theorization has survived. Little by little, recruitment of dancers into the royal entourage gave way to recruitment into the ballet-corps of the Opéra, this little by little altered the Academy's profile, making it and its members more dedicated to dance training alone.

Founding letters patent[edit]

Text of the Letter patentes
« Louis par la grace de Dieu, Roy de France et de Navarre, À tous presens & à venir, Salut. Bien que l'Art de la Danse ait toûjours esté reconnu l'un des plus honnestes & plus necessaires à former le corps, & luy donner les premieres & plus naturelles dispositions à toute sorte d'exercices, & entre autres à ceux des armes ; & par consequent l'un des plus avantageux & plus utiles à nostre Noblesse, & autres qui ont l'honneur de nous approcher, non seulement en temps de guerre dans nos armées, mais mesme en temps de paix dans le divertissement de nos Ballets : Neanmoins il s'est pendant les desordres & le confusion des dernieres guerres, introduit dans ledit Art, comme en tous les autres, un si grand nombre d'abus capables de les porter à leur ruïne irreparable, que plusieurs personnes pour ignorans & inhabiles qu'ils ayent esté en cet Art de la Danse, se sont ingerez de la monstrer publiquement ; en sorte qu'il y a lieu de s'étonner que le petit nombre de ceux qui se sont trouvez capables de l'enseigner ayent par leur étude & par leur application si longtemps resisté aux essentiels defauts dont le nombre infiny des ignorans ont tâché de la défigurer & de la corrompre en la personne de la plus grande partie des Gens de qualité : Ce qui fait que nous en voyons peu dans nostre Cour & suite, capables & en estat d'entrer dans nos Ballets, & autres semblables divertissemens de Danse, quelque dessein que nous en eussions de yes y appeller. A quoy estant necessaire de pourvoir, & desirant rétablir ledit Art dans sa premiere perfection, & l'augmenter autant que faire se pourra : Nous avons jugé à propos d'établir en nostre bonne ville de Paris, une Academie Royale de Danse, à l'exemple de celles de Peinture & Sculpture, composée de treize des Anciens & plus experimentez au fait dudit Art, pour faire par eux en tel lieu & maison qu'ils voudront choisir dans ladite ville, l'exercice de toute sorte de Danse suivant les Statuts & reglemens que nous en avons fait dresser en nombre de douze principaux articles. A ces causes, & autres bonnes considerations à ce nous mouvans, nous avons par ces presentes signées de nostre main, & de nostre pleine puissance & autorité Royale, dit, statué & ordonné, disons, statuons, & ordonnons, voulons & nous plaist, qu'il soit incessamment étably en nostredite ville de Paris, une Academie Royale de Danse, que nous avons composée de treize des plus experimentez dudit Art, & dont l'adresse & la capacité nous est connüe par l'experience que nous en avons souvent faite dans nos Ballets, où nous leur avons fait l'honneur de les appeller depuis quelques années, sçavoir de François Galland sieur du Desert, Maistre ordinaire à Danser de la Reine nostre tres-chere Epouse, Jean Renauld Maître ordinaire à Danser de nôtre tres-cher & unique Frere le Duc d'Orleans, Thomas le Vacher, Hilaire l'Olivet, Jean & Guillaume Reynal, freres, Guillaume Queru, Nicolas de l'Orge, Jean François Piquet, Jean Grigny, Florent Galland Desert, & Guillaume Renauld ; lesquels s'assembleront une fois le mois, dans tel lieu ou maison qui sera par eux choisie & prise à frais communs pour y conferer entre eux du fait de la Danse, aviser & deliberer sur les moyens de la perfectionner, & corriger les abus & defauts qui y peuvent avoir esté ou estre cy-aprés introduits ; tenir & regir ladite Academie suivant & conformément ausdits Statuts & Reglemens cy-attachez sous le contrescel de nostre Chancellerie : lesquels nous voulons estre gardez & observez selon leur forme & teneur : Faisant tres-expresses défenses à toutes personnes de quelque qualité qu'ils soient, d'y contrevenir aux peines y contenuës, & de plus grande s'il y écheoit. Voulons que les susnommez & autres qui composeront ladite Academie, jouïssent à l'instar de ladite Academie de Peinture & Sculpture, du droit de Committimus, de toutes les causes personnelles, possessoires, hypotequaires ou mixtes, tant en demandant que défendant par devant les Maistres des Requêtes ordinaires de nostre Hôtel, ou aux Requestes du Palais à Paris, à leur choix, tout ainsi qu'en jouïssent les Officiers commenseaux de nostre Maison, & décharge de toutes Tailles & Curatelles, ensemble de tout Guet & Garde. Voulons que ledit Art de Danse soit & demeure pour toûjours exemt de toutes Lettres de Maîtrise, & si par surprise ou autrement en quelque maniere que ce soit, il en avoit esté ou estoit cy-aprés expedié aucune ; Nous les avons dés à present revoquées, déclarées nulles & nul effet ; faisant tres-expresses défenses à ceux qui les auront obtenuës de s'en servir à peine de quinze cens livres d'amende, & autant de dommages & interests, applicable à ladite Academie. Si donnons en mandement à nos Amez & Feaux les Gens tenans nostre Cour de Parlement de Paris, que ces presentes ils ayent à faire lire, publier & registrer, & du contenu en icelles, faire jouïr & user ledit Desert, Renauld & autres de ladite Academie Royale, cessant & faisant cesser tous troubles & empeschemens contraires : Car tel est nostre plaisir. Et ainsi que ce soit chose ferme & stable à toûjours, nous avons fait mettre nostre scel à cesdites presentes, sauf en autres choses nostre droit, & l'autruy en toutes. Donné à Paris au mois de Mars, l'an de grace 1661 & de nostre regne le 19e. Signé LOUYS, & sur le reply par le Roy, DE GUENEGAUD »

Members[edit]

  • 1662 (foundation)
  1. François Galant du Désert (director)
  2. Florent Galant du Désert
  3. Jean Renauld
  4. Guillaume Renauld
  5. Guillaume Raynal
  6. Jean Raynal
  7. Guillaume Quéru
  8. Hilaire d'Olivet
  9. Thomas Le Vacher
  10. Nicolas de Lorges
  11. Jean Piquet
  12. François Piquet
  13. Jean Grigny

  1. Antoine Bandieri de Laval (director)
  2. François Marcel
  3. René Malter
  4. François-Antoine Malter
  5. François-Louis Malter
  6. Antoine Dangeville
  7. David Dumoulin[ru]
  8. Louis Dupré
  9. Jean-Baptiste Javillier
  10. Antoine Matignon
  11. Denis Dupré
  12. Jean-Barthélémy Lany
  13. Gaétan Vestris
  1. Pierre Beauchamp (director)
  2. Jean ou Guillaume Renauld
  3. Florent Galant du Désert
  4. Guillaume Quéru
  5. Bernard de Manthe
  6. Guillaume Raynal
  7. Jean Raynal
  8. Nicolas de Lorges
  9. Jean ou François Piquet
  10. Michel Blondy
  11. Romain Dumirail
  12. Joseph Ferrand
  13. François Marcel

  • 1778 (last known mention)
  1. Michel Laval (director)
  2. François-Antoine Malter
  3. Jean-Baptiste Javillier
  4. Jean-Denis Dupré
  5. Jean-Barthélémy Lany
  6. Gaétan Vestris
  7. Lyonnois
  8. Maximilien Gardel
  9. Jean Dauberval
  10. François Duval dit Malter
  11. Jean-Georges Noverre
  12. François-Louis Malter

See also[edit]

References[edit]

Notes[edit]

  1. ^ a b Astier 1998, pp. 3.
  2. ^ "Académie Royale de Dance, L'" in Craine and Mackrell 2000, p. 1.
  3. ^ Christout 1998, p. 86; Harris-Warwick 1992, p. 856.
  4. ^ Astier 1998, p. 4.
  5. ^ "Histoire de l'Opéra national de Paris" (in French) at the Paris Opera website. Retrieved 19 July 2011.

Sources[edit]

  • Astier, Régine (1998). "Académie Royale de Danse" in Cohen 1998, vol. 1, pp. 3–5.
  • Christout, Marie-Françoise (1998). "Paris Opera Ballet" in Cohen 1998, vol. 5, pp. 86–100.
  • Cohen, Selma Jeanne, editor (1998). International Encyclopedia of Dance. Oxford: Oxford University Press. ISBN 9780195094626 (hardcover). ISBN 9780195173697 (2004 paperback edition).
  • Craine, Debra; Mackrell, Judith (2000). The Oxford Dictionary of Dance. Oxford: Oxford University Press. ISBN 9780198601067.
  • Harris-Warrick, Rebecca (1992). "Paris. 2. 1669–1725. (i) The Académie Royale de Musique (Opéra)" in Sadie 1992, vol. 3, p. 856.
  • Sadie, Stanley, editor (1992). The New Grove Dictionary of Opera (4 volumes). London: Macmillan. ISBN 9781561592289.
  • Some of the information on this page was translated from the corresponding article in the French Wikipedia.